« Le padel et le tennis sont deux sports complètement différents. » Cecilia REITER, joueuse professionnelle classée à la 15e place du WPT. Voilà pourquoi il est nécessaire de rappeler les règles et les particularités de ce sport.

Considéré par certains comme un sport à mi-chemin entre le tennis et le squash, le padel se joue obligatoirement en double. La raquette est une batte en bois sans cordage avec un tamis percé qui permet d’absorber les vibrations, que l’on appelle « pala » en espagnol.

La balle est identique à la balle de tennis, mais avec moins de pression pour qu’elle rebondisse moins. Le court, plus petit qu’un court de tennis est entouré de parois vitrées et de grillages. Le comptage des points au padel est semblable à celui du tennis (15, 30, 40, en 2 sets gagnants avec jeu décisif en cas d’égalité à 6 jeux partout). Les joueurs peuvent de servir des parois vitrées pour renvoyer les balles ou pour mettre en difficulté les adversaires rendant le sport très vivant et spectaculaire.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.