Raymond Domenech a participé à la première édition du “Tournoi des célébrités”, organisé par le Lagardère Paris Racing et l’Institut Imagine. Au micro de Vincent Gallié, l’ex-sélectionneur des Bleus s’est confié sur ce nouveau sport qu’il affectionne.

Une découverte ludique

« C’est un sport spectaculaire et très agréable à jouer, car même avec un niveau très moyen, on peut se faire plaisir. Il y a un côté ludique qui est l’essence du sport à un certain âge. J’en entendais parler car de nombreux « footeux » s’y sont mis, et je leur demandais « c’est quoi ? ». Un jour, j’ai eu l’occasion d’essayer avec des copains. On a vite le geste et ça permet de jouer. J’ai vraiment commencé il y a un an, en jouant une ou deux fois par mois. C’est vraiment un plaisir et un passe-temps. »

Le padel, un complément pour les joueurs de football ?

« Je vois un lien par rapport aux trajectoires, à l’anticipation. Les attaquants ont souvent ça sur les deuxièmes ballons. La trajectoire n’est pas linéaire, elle peut être déviée, il faut anticiper les rebonds ! Il ne faut pas courir après la balle, et c’est un bon truc pour les footballeurs. »

Tennis et padel, le même combat physique

« C’est la surface qui fait la différence. Je joue souvent sur terre battue et je n’ai pas de problèmes de mollet ou de genou. Au tennis comme au padel, on piétine beaucoup, on est toujours en contraction et rarement relâché. Mais ça ne peut pas abîmer les genoux plus que certains sports. »

Une activité qui rassemble les anciens athlètes

« Les sportifs s’y mettent très vite et y prennent du plaisir, car ça les sort de leur cadre. On n’est pas dans une compétition, on vient pour se faire plaisir. Ils ont aussi les aptitudes physiques parce qu’à 35 ans, on est encore en bon état ! »

C’est par le biais de son père qu’Auxence a découvert le padel, un soir de juin 2018. Aujourd’hui, il suit avec passion le circuit international et taquine la pala dans son club formateur, le Toulouse Padel Club. Vous pouvez également le retrouver sur La Feuille de Match et LesViolets.com, deux médias spécialisés sur le Toulouse Football Club.