NationaleACTUALITÉS

Padel Arena : une terre lavalloise

A Padel Arena (Rouen), ce week-end c’était tournoi de padel avec notamment une paire de Laval et une autre mixte composée d’un joueur de Laval et un parisien.

tableau tournoi expert

Il fallait être visiteur pour aller en finale

Le ticket d’entrée pour faire partie des finalistes au tournoi d’Arena, c’était tout sauf local. Pourtant, il y avait quelques paires armées mais pas suffisamment pour faire plier les paires visiteuses.

Dans les phases de poule, certains matchs ont particulièrement duré avec notamment quelques paires qui ont passés un certain nombre d’heures sur le terrain comme Alexandre Toutain et Alex Garcia.

On a pu également observer que certaines paires pourraient faire assez mal dans les prochains mois. On pense notamment à deux paires qui se sont montrées particulièrement tenaces : Grosson/Douteau et Dermit/Gauthier.

Concernant la finale, elle a failli devenir le match le plus rapide de l’ère du padel français…

Une finale sur courant alternatif

En finale, on retrouvait donc les deux paires favorites en finale, à savoir Simon Boissé et Franck Binisti contre Justin Garnier et Pierre Touzard. Les paires n’avaient pas trop puisé dans les réserves pour ces finales. On pouvait donc s’attendre à un match long. Sauf que parmi les 4 joueurs présents sur le terrain, un joueur était certes physiquement à Padel Arena, mais mentalement peut-être à Paris ou ailleurs à Valladolid peut-être en train de voir la finale du World Padel Tour (ndlr, Franck Binisti). En tout cas, en une dizaine de minutes, Simon Boissé et Franck Binisti se voyaient infliger un 6/0. 6 comme le nombre de minutes qu’a duré le premier set et  zéro comme peut-être le nombre de points gagnés dans ce premier set. C’est dire.

En face, il fallait rester concentré, car le réveil pouvait avoir lieu. Et justement, c’est ce qui s’est passé au début du 4e set. Mené 4/1 dans le second set, la paire mixte (Paris/Laval) renvoyait mieux la balle, le niveau s’équilibrait et les échanges duraient enfin pour le plus grand plaisir des spectateurs présent dans le club.

Boissé/Binisti revenait donc à 5 partout après avoir sauvé 2 balles de match, puis à 6 partout après de nouveau avoir sauvé 2 balles de matchs.

Une victoire 100% Laval

Au tie-break, Justin Garnier qui pourtant avait été irréprochable semblait avoir perdu sa concentration et offrait ainsi quelques balles à la paire adverse pour se relancer et empocher le second set. Simon Boissé, en costaud, ne tanguait pas. Mais encore une fois, la grosse faiblesse venait de son coéquipier Franck Binisti qui avait pourtant réussi à retrouver ses esprits au second set. Alors que Boissé/Binisti menait 3 à 1 dans le tie-break, Franck Binisti commis une série de fautes non provoquées. C’en était trop. Et Touzard/Garnier remportèrent finalement le second set. (Score final : 6/0 7/6)

Une mention spéciale à Pierre Touzard qui  a été durant toute la partie et  plus globalement sur le tournoi d’une régularité déconcertante. Justin Garnier en patron, à lui toujours réussi à décocher des smashs qui ont fait très mal pendant tout le tournoi.

Franck Binisti – Padel Magazine

Sur le même sujet:

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
le Spot’in : “Rennes, la nouvelle destination padel”

Rennes est une nouvelle place du padel français avec enfin son premier club : Le SPOT'IN. Il était une fois un Prince drogué... Antoine Le Prince, le président du club...

“Ça ne fonctionne pas entre nous”

Alors que la saison World Padel Tour est déjà bien lancée, deux grosses paires et non des moindres ont décidé de se séparer : Sanyo et Maxi Sanchez / Juan...

Bela et Lima Vs Paquito et Diaz : EPIQUE

La finale du WPT de Valladolid fut épique ! D'abord le cadre est juste extraordinaire dans le centre de Valladolid. Cette étape est certainement l'une des plus belles de l'année. Ensuite, nous...

Fermer