Comme la plupart des sports, le padel dispose d’une version adaptée en fauteuil roulant qui permet aux personnes handicapées de pratiquer ce sport.

A qui s’adresse-t-il ?

Sont autorisées à pratiquer ce sport les personnes présentant un handicap tel que les maladies neurologiques, les lésions de la moelle épinière, les amputés d’un membre (ablation totale minimum du premier orteil), les personnes ayant subi une prothèse de la hanche et du genou avec des séquelles chroniques quantifiables (le douleur n’étant pas une séquelle suffisante en soi) ou des différences de longueur entre les deux membres de plus de 6 cm.

Classification des joueurs en fonction de leur handicap

Les joueurs se voient attribuer une note allant de 1,0 à 4,0. La paire ne peut jamais dépasser un score de 5 points.

  • Joueur 1.0 : pas de contrôle frontal, latéral ou vertical du tronc et besoin d’un appui contre le fauteuil roulant.

  • Joueur 2.0 : contrôle du tronc avec limitations verticales et frontales et absence de contrôle du bas du tronc et des jambes.

  • Joueur 3.0 Contrôle du tronc sauf dans le plan latéral.

  • Joueur 4.0 : contrôle du tronc, avec une limitation dans le plan latéral.

Équipement nécessaire

En plus de l’équipement habituel, les joueurs auront besoin d’un fauteuil roulant fabriqué en fonction des caractéristiques de chaque joueur (taille, poids et handicap).

Les roues arrières sont inclinées pour éviter, dans la mesure du possible, le renversement. Elles disposent également d’une ou deux roues supplémentaires qui stabilisent le fauteuil, permettant à l’athlète de le manipuler à grande vitesse et avec une grande sécurité. Le fauteuil fait partie du joueur et ce dernier ne peut perdre complètement le contact avec lui.

Un règlement différent

  • Le terrain doit avoir au moins 2 accès de 1,05 m et il est recommandé que les portes soient coulissantes.
  • En cas de réparation ou d’ajustement du fauteuil roulant, il est autorisé un temps maximum de 20 minutes.
  • L’arbitre est chargé de décider s’il y a un changement de terrain, ce qui n’est pas obligatoire.
  • Au service, les roues avant de la chaise doivent se trouver derrière la ligne et il n’est pas permis de déplacer la chaise au moment de son exécution. Le service doit toujours être exécuté sous la hauteur des épaules. Le joueur qui a des difficultés à faire rebondir la balle avec la main, peut le faire avec la raquette.
  • La balle peut rebondir deux fois sur le terrain, au lieu d’une fois comme dans le cas du padel debout.
  • Le fauteuil roulant est considéré comme faisant partie du joueur.

Alan Bugarin est un amoureux du sport en général et du padel en particulier. Il aime faire bon usage de
son temps, c’est pourquoi vous le verrez toujours faire du sport, une fois sa journée de travail terminé comme
kinésithérapeute.