Stéphane Penso décrypte les noms des palas StarVie 2021 !

StarVie, marque leader du marché mondial du padel, ouvre ses portes. Découvrez son histoire, le pourquoi des noms des raquettes ainsi que quelques anecdotes dénichées par Stéphane Penso.

Près de 20 ans de savoir-faire artisanal

StarVie est une marque espagnole créée en 2002, dédiée exclusivement à la production et à la promotion d’équipements de padel. Après quelques années à Barcelone, l’entreprise dirigée par Jorge Gómez de la Vega
a déménagé à Azuqueca de Henares au Nord-Est de Madrid. Elle y a construit une usine où elle fabrique 100% des raquettes en utilisant uniquement les meilleurs matériaux disponibles, dans le cadre d’un processus artisanal performant, conférant aux palas des caractéristiques et une durabilité élevées.

Le processus de fabrication des palas StarVie !

Les meilleurs matériaux

L’un des meilleurs exemples est l’utilisation de fibres de carbone laminées de haute qualité et très robustes qui sont collées, contrairement au papier carbone pré-encollé qui a un taux de rupture plus élevé. Cette qualité a pour effet un taux de retour en usine très faible.

Les fournisseurs de fibres de carbone Toray et TeijinCarbon (avec son procédé Tenax) reconnues dans le monde entier pour leur savoir-faire, sont les deux principaux fournisseurs de StarVie. De ce fait, chaque tissage est accompagné d’une fiche technique qui définit chaque aspect du comportement : la capacité d’étirement, le retour à la forme d´origine après la frappe ainsi que la densité. Tout est mesuré à la perfection et dans les moindres détails.

La participation que nous avons dans la Recherche, le Développement et l´Innovation est l’un des facteurs qui distingue StarVie de la concurrence.

Nos principaux objectifs s’articulent autour d’une recherche continue et proactive de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux, tout en améliorant le processus de production utilisé pour fabriquer nos raquettes.

Nos palas sont un exemple vivant d’innovation, de créativité et de technologie, Nous faisons de notre passion notre travail, explique Jorge Gómez de la Vega

La tête dans les étoiles

En 2021, chaque nom des modèles StarVie est strictement lié aux termes de la science, aux légendes/mythes et à l’univers (comme l’étoile du célèbre logo).

  • L’Aquila Space est une constellation sur l’équateur céleste. Son nom latin signifie « aigle » et il représente l’oiseau qui portait les foudres de Zeus/Jupiter dans la mythologie gréco-romaine. Dans la mythologie hindoue, ce sont les trois étoiles les plus évidentes de la constellation.
  • L’étoile violette de la raquette Dronos Galaxy fait référence aux observations d’objets célestes correspondant à l’ultraviolet, c’est-à-dire à un rayonnement électromagnétique. La lumière étant absorbée par l’atmosphère de la Terre, les observations de ces longueurs d’onde se font donc depuis la haute atmosphère ou depuis l’espace.
  • HD 209458 b, également appelée Osiris de façon informelle, est une planète, la seule connue à ce jour en orbite autour de l’étoile HD 209458, située à 154 années-lumière du Soleil, dans la constellation de Pégase. La Basalto Osiris représente donc les ondes lumineuses générées par l’étoile de ce nom, et le Basalt est une roche éruptive la plus abondante de la croute terrestre. Osiris est également un dieu du panthéon Egyptien, inventeur de l’agriculture et de la religion.
  • La classique Metheora a des éléments graphiques simples, mais avec une couleur or métallique qui rappelle les météorites en fusion qui rentrent dans l’atmosphère.
  • Concernant la Raptor de Franco Stupaczuk, elle rappelle l’union parfaite de la puissance et de l’abnégation du dinosaure (mais le Raptor est également un système de propulsion de fusée pour aller dans l’espace).
  • La Triton est une lune en orbite autour de Neptune. Une proposition de mission nommée Trident (un trident est apposé sur le cadre des palas Triton) a été faite auprès de la NASA afin d’explorer cet astre aux caractéristiques déroutantes.
  • La Titania Kepler possède multiples origines. La première, Titania, est le plus grand satellite d’Uranus.
    La seconde, Kepler, est un hommage au scientifique et astronome Johannes Kepler, (en astronomie, les lois de Kepler décrivent les propriétés principales du mouvement des planètes autour du soleil). Et enfin la mission Kepler, du nom donné au télescope spatial. Sa tache principale a été l’examen de 150.000 étoiles situées dans la constellation du Cygne en quête d’exo-planètes orbitant autour d’elles.
  • Pour terminer, la Kraken Pro, inspirée de la créature fantastique issue des légendes scandinaves médiévales.

StarVie, une marque de palas haut de gamme, fabriquées de façon artisanale, où tous les détails sont étudiés, analysés, améliorés pour le bien de ceux qui les empoignent.

Retrouvez bientôt le test de la Raptor et de la Triton Pro

Publié par
Julien Bondia