A la uneACTUALITÉSActualités internationales

Philippe SASSIER : “La FMP face à des défis”

Philippe Sassier est l’un des grands monsieurs du padel francophone. Il fait partie de ceux qui se sont employés au développement de ce sport depuis les années 90. Aujourd’hui, co-président de la Fédération Monégasque de Padel (FMP), il revient sur son parcours dans le padel et les ambition de la FMP.

Tu fais partie des “anciens du padel français”. Peux-tu nous raconter comment tu y es tombé ?

J’ai connu le Padel lors d’un voyage en Amérique du Sud à la fin des années 80. Vouant une véritable passion pour ce sport, j’ai œuvré dès le début des années 90 pour que le Padel se fasse connaître en France et à Monaco, pays dans lequel je vis et travaille.

En 1992, j’ai obtenu le Diplôme Fédéral catégorie 1 de la Fédération Française de Padel (FFP). Puis je suis parti en Mission avec la FFP, au Championnat du Monde de Séville lors de l’Exposition Universelle de Séville en tant qu’observation de l’équipe de France de Padel. En 1993, j’ai participé, toujours aux côtés de la FFP au 1er Open de France de Padel à Toulouse.

A compter des années 1994, je me suis centré pour faire connaître ce sport dans ma région en devenant Fondateur et Président du Comité Départemental Padel des Alpes Maritimes et représentant Sud-Est des marques de Padel VAIRO ET TOP FORCE.

Puis, je suis devenu Vice-Président de la FFP en 1996 et j’ai organisé en collaboration avec M. Claude BAIGTS, Président de la FFP, le 1er tournoi exhibition de Padel à Monaco sous le Haut Patronage de SAS le Prince Albert II.

Enfin, j’ai décidé de m’impliquer pour faire exister le Padel à Monaco. J’ai tout d’abord fondé l’Association Monaco Padel Racket dans laquelle je suis Vice-Président. Puis, j’ai fondé en 2014, la Fédération de Padel Monaco dans laquelle je suis actuellement Co-Président.

Tu parles de “temps libre” lorsque tu consacres ton temps au padel…

Le Padel est pour moi une véritable passion et je consacre le plus clair de mon temps libre à faire vivre ce sport au sein de la Principauté et dans les Communes avoisinantes. Je parle de «  temps libre  » en ce sens que le Padel n’est pas ma profession. Je suis employé à la Mairie de Monaco depuis plus de                     20 ans et je jongle donc avec ma vie professionnelle pour pouvoir dégager suffisamment de temps pour l’octroyer à ma passion. Ainsi, depuis 2014, la Fédération est fière de pouvoir présenter un rapport d’activité ambitieux.

Tu as eu de l’aide liée à tes manifestations ?

Tout a été financé sans aucune subvention gouvernementale .

En 2015 :

  • L’organisation du premier World Padel Tour en Principauté avec la société MIS.
  • La création d’une école de Padel avec Monsieur Christian COLLANGE au Stade du Devens.

En 2016 :

La participation de l’équipe monégasque aux éliminatoires du championnat d’Europe à Bâle

En 2017 :

  • La participation de l’équipe monégasque au tournoi interclub à Turin,
  • La participation de l’équipe monégasque à l’Open de France à Toulouse,
  • La participation de l’équipe monégasque tournoi International Monaco – Irlande Vétéran homme,
  • La participation de l’équipe monégasque au Championnat d’Europe de Padel à Estoril au Portugal
  • Membre de l’Association Européenne des Club de Padel avec M. Claude BAIGTS Président de l’AECP

En 2018 :

  • La participation de l’équipe monégasque au Masters Padel 4 Nations Ecosse / Angleterre / Irlande / Monaco à Paris.
  • La participation de la Fédération de Padel Monaco / Club Eze à la première Coupe d’Europe des Clubs à Paris
  • Tout cela a été entièrement financé grâce à de généreux donateurs ou des sponsors. J’ai notamment mis en place un crowdfounding pour permettre à l’équipe monégasque de participer au Championnat d’Europe de Padel à Estoril au Portugal. Je vous laisse imaginer le temps et l’énergie nécessaire pour permettre à Monaco de participer à tous ces évènements sportifs.

Aujourd’hui, les choses changent ?

La Fédé continue son combat, et je pèse mes mots, pour obtenir l’agrément auprès du Gouvernement pour qu’elle puisse bénéficier de subventions de l’Etat. De plus, son organisation, elle-même a été revue et son bureau remanié :

Concernant le bureau, un Co-Président a été élu. Il s’agit de M. Christian COLLANGE, une figure incontournable dans le monde du Padel :

  • Directeur Général Société Sun Sports Events MC (Padel, distribution, événements, gestion complexes sportifs)
  • Président de la Commission Padel PACA FFT
  • Membre de la Commission Fédérale de Padel FFT
  • Président Padel FFT Côte d’Azur
  • Directeur et créateur du Challenge Inter Entreprise tennis et Padel – Monaco

Nous pouvons compter aussi sur M. Franck DAMAR, Vice-Président :

  • Ancien joueur de tennis à la Fédération Monégasque de Tennis ;
  • Membre de l’équipe de Padel de Monaco :
    • Participation aux éliminatoires du championnat d’Europe à Bâle
    • Participation au tournoi interclub à Turin,
    • Participation à l’Open de France à Toulouse,
    • Participation au Championnat d’Europe de Padel à Estoril au Portugal

Cette nouvelle équipe est pleine d’enthousiasme et d’ambition pour faire vivre la Fédé.

Les objectifs et ambitions sont désormais clairement définis.

Monaco, possède t-il son propre club de padel ?

La Principauté ne possédant aucun terrain, j’ai remédié à cette difficulté en créant un partenariat avec le Tennis Padel Club d’Eze Village, à sa ta tête Michel Borfiga nous a ouvert en grand les portes de son club qui compte aujourd’hui quatre terrains outdoor et qui présente l’avantage d’être tout proche de Monaco. Ainsi, les terrains d’Eze serviront à la fois de centre d’entraînement des joueurs de la Fédé mais aussi de lieu pour l’organisation de tournois initiés par la Fédé.

Quels sont les objectifs de la Fédération Monégasque ?

Il y en a plusieurs :

  • Promouvoir le Padel en Principauté notamment auprès des établissements scolaires. A ce sujet nous envisageons une collaboration avec la Direction de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports pour mener à bien ce projet. Nous souhaitons aussi organiser des « journées portes ouvertes » pour que chacun puisse s’essayer à ce sport.
  • Former des joueurs et des coachs. Nous souhaitons pouvoir compter sur des équipes masculines et féminines pour participer aux différentes compétitions de Padel. Nous souhaitons aussi former des coachs pour pouvoir dispenser plus de leçons aux joueurs et organiser des clinics afin que chacun puisse se perfectionner.
  • Participer à des tournois et compétitions. L’objectif de la Fédé est de posséder des joueurs de niveaux afin de participer aux diverses compétitions existantes et voir la progression au fil des années.
  • Organiser des tournois. La Fédé a pour ambition de pouvoir organiser des tournois. Pour 2019, le Challenge Inter Entreprise de Monaco et de la Riviera ainsi que le Championnat par équipe de la région PACA sont déjà organisés.

On ne peut pas ignorer certaines contraintes à Monaco, non ?

Je suis confiant pour l’avenir de la Fédé et du Padel à Monaco. Néanmoins, du fait des particularités de ce tout petit pays, nous nous heurtons à des difficultés supplémentaires comme l’absence de terrain ou la répartition des membres de l’équipe monégasque qui ne peut être composée à 100% de personnes de nationalité monégasque.

En effet, la Principauté de Monaco est un Etat singulier par sa taille, et il s’avère particulièrement difficile de composer une équipe avec le mode de répartition imposé par la Fédération Internationale de Padel qui souhaite 75% de Monégasque et 25% de résident depuis plus de trois ans. Pour rappel, la Principauté compte 37.300 habitants et seulement 8.378 personnes de nationalité monégasque. Vous conviendrez que la tâche de monter une équipe avec le mode de répartition décrit ci-avant paraît quasi-impossible. Or, ce mode de composition d’équipe a pour seule conséquence d’exclure la participation des petits Etats aux compétitions internationales. Des pourparlers avec le nouveau Président de FIP, M. Luigi CARRARO ont été engagés afin qu’une solution soit envisagée au plus tôt.

Il reste donc encore du chemin à parcourir mais le Padel promet un bel avenir à Monaco et la Fédération de Padel Monaco est plus déterminée que jamais à faire connaître et vivre ce sport.

Sur le même sujet:

Tags

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

1 Commentaire

Répondre à Baigts Claude Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X
Lire les articles précédents :
Résultats des Tests Padel dans le prochain Grand Chelem

Grand Chelem / WLT et Padel Magazine ont organisé leur deuxième édition des tests raquettes padel au club de PADEL-HORIZON en région parisienne ! Les résultats seront dévoilés lors de...

Quelles sont vos idées pour développer notre sport ?

Le padel se développe dans le monde entier. Et la France ne manque pas à l'appel. Bien au contraire, elle fait partie des nations qui se développent le plus dans...

Stupa en suspension lors d’un smash

Franco Stupaczuk réalise un smash de padel en mode slow motion... Et on se rend compte qu'il est capable de sauter très haut pour taper la balle. Forcément à cette...

Fermer