Accueil / ACTUALITÉS / Stéphane Massot : « Je fais le plus beau métier du monde « 
Découvrez tous les clubs de padel dans votre région !

Stéphane Massot : « Je fais le plus beau métier du monde « 

Stéphane Massot, le gérant du club de padel aixois ALL IN PADEL SPORTS situé en plein centre de vie du VILLAGE DECATHLON à Bouc-Bel-Air, nous fait l’honneur de répondre à nos questions. Il nous dit tout.

Tu es l’heureux créateur de ce formidable club ALL IN PADEL SPORTS, mais commençons par le commencement d’où te proviens ce nom bizarroïde ?

Au tout début, mon premier associé étant un fou de Poker, le terme ALL IN est venu naturellement, se dire que l’on misait tout sur ce club me plaisait bien après c’était simple d’ajouter PADEL et SPORTS.

Les grandes vacances arrivent, mais le All In Padel Sports ne se repose pas !

On termine la saison avec cette belle épreuve qu’est la National Padel Cup. Les vainqueurs auront non seulement une Wild Card pour participer à la phase finale du 2 au 4 novembre, (P1000 dames et messieurs) mais ils remporteront également le pass semaine et les frais d’inscriptions à ce tournoi ce qui équivaut à plus de 100€ de dotation par joueur. Nous pourrons ensuite fournir à l’une des paires une WC.

L’académie de padel sera reconduite pour sa 2e année consécutive et sera mise en place dès le mois de septembre prochain. Le Challenge mixte au mois de septembre est prévu également avec le Master de MP2017 en octobre.

Tu as commencé avec 4 courts extérieurs. Mais bientôt 2 terrains de plus ?

La jauge de 4 courts est strictement le minimum pour assurer un certain chiffre d’affaires, cela est tout juste suffisant pour écraser les frais d’exploitation, à partir de 6 courts cela commence à permettre une assise de chiffre d’affaires et surtout une réponse à la demande grandissante, car il n’y a rien de plus terrible pour un club que de refuser du monde et de frustrer un client, tout cela a fait que nous n’avions pas d’autre choix que d’ajouter ces deux courts semi-indoors prévus pour la rentrée.

Le fait d’avoir deux courts couverts donnera à ton club une diversité d’offre ?

Absolument ces deux courts couverts, compte tenu des aléas climatiques, étaient indispensables. Ces terrains répondent également à des exigences de plus en plus importantes de la part de nos clients. Par exemple,  aussi particulier que cela puisse paraître, nous avons dans notre clientèle, une partie qui préfère jouer en intérieur alors qu’il fait beau dehors.

Jouer en intérieur peut offrir un confort et une certaine facilité de jeux pour certains joueurs. Ca me paraît un peu dommage par moment, quand on voit le climat exceptionnel que nous pouvons avoir dans le sud.

Tes courts couverts seront un peu particuliers, qu’ont-ils de si spécial ?

Ils sont semi couverts, ils sont l’exact compromis entre le court indoor et la couverture de type « abri de jardin », cela permet d’être en contact avec l’extérieur tout en étant totalement protégé 365 jours par an. Ces terrains bénéficieront également d’un système particulier permettant d’avoir plus chaud l’hiver et plus froid l’été.

Comment distinguerais-tu ton club vis-à-vis de la concurrence qui est bien présente autour de ta situation géographique ?

Nous sommes un club simple où tout est basé sur la notion de service avec un côté familial et humainement proche.

Et en chiffre cela donne quoi ?

Sans donner trop d’éléments car j’aime bien resté discret sur ces informations, nous sommes sur une base de plus de 100 000 € de Chiffre d’affaires et plus de 300 membres actifs (je ne tiens jamais compte dans mes membres des réservations de passage).

Un dernier mot pour conclure

Je travaille depuis l’âge de 18 ans et je fais à 56 ans le plus beau métier du monde : gérant d’un club de son sport préféré.

Propos recueillis par Franck Binisti

Aidez-nous à développer le pade

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

X