Accueil / ACTUALITÉS / Pironneau/Sorel et Gauthier/Boulade en mode guerrier
Découvrez tous les clubs de padel dans votre région !

Pironneau/Sorel et Gauthier/Boulade en mode guerrier

Pour cette deuxième étape des Masters de Padel Lyonnais disputée au Padel Central Lyon (Padel club de Lyon) il a fallu pousser les murs pour accueillir tous les participants désireux d’en découdre ! Durant 3 jours ce ne sont pas moins de 32 paires hommes et 10 féminines venues de Grenoble, Nice, Cannes, Marseille ou Perpignan, qui se sont disputées le titre. Les victoires surprises de Pier Gauthier/Laurent Boulade et Virginie Pironneau/Géraldine Sorel témoignent d’un esprit de revanche certain !

Très belles victoires de Virginie Pironneau/Géraldine Sorel

Côté dames d’abord, l’association inédite mais ô combien efficace de Virginie Pironneau/Géraldine Sorel aura eu raison du règne sans partage sur les épreuves Lyonnaises des championnes de France Laura Clergue/Audrey Casanova. Mais on ne bat pas aussi facilement de telles championnes, il aura fallu pour cela surmonter la perte du premier set et attendre la 4ème balle de match lors du super tie break pour arracher la victoire (4-6 6-3 11-10). Nouvellement licenciée au Padel Club de lyon , Virginie Pironneau prouve ainsi que jouer « à domicile » revêt une importance particulière même au Padel ! Géraldine Sorel, quant à elle, restait sur deux défaites en finale face à ces mêmes adversaires sur ces pistes, c’en était trop !

Lors des tours précédents, ces deux paires auront pu mesurer tous les progrès faits par les compétitrices locales, Alix Collombon/Jessica Ginier en tête. Ces dernières seulement défaites en demi finales par les championnes de France après un beau combat, ont de toute évidence un avenir radieux dans ce sport. L’adaptation de leurs grandes qualités tennistiques à la piste de Padel est toujours en cours mais leur association n’a déjà que peu d’équivalent dans la région. Et ce n’est pas Line Meites et sa nouvelle partenaire Carine Vidal, battues pour la troisième place qui diront le contraire !

Pier Gauthier/Laurent Boulade en guerrier

Chez les hommes, au vu de la densité du plateau, sortir vainqueur d’une des 8 poules de qualification permettant de rejoindre les 8 premières têtes de série dans le tableau final était déjà un bel aboutissement. Les principales victimes de ce premier tour sont les champions 2015 de la région Dauphiné, Jean Charles Colas-Roy/Alexandre Perilhon. Ces derniers se consoleront le dimanche en remportant le tableau pour la 17ème place face à Jérôme Xambeu/Fabien Laguna.

Dès les huitièmes de finale, les têtes de série 4 (Arnaud Taboni/Romain Dubost-Chavrier), 5 (Clément Arcangeli/Olivier Chaix) et 8 (Laurent Bériard/ArnaudChaffanjon) mordent la poussière avant la dernière journée de compétition.

En quart de finale, le haut du tableau propose à Pier Gauthier/Laurent Boulade d’effacer leur nette défaite en finale de la première étape de cette série de tournois 7 jours plus tôt à Chassieu. Ils ne manquent pas cette occasion et éliminent prématurément la tête de série numéro 2 du tableau (Justin Lopes/François Authier) 9 jeux à 5 pour ensuite filer assez facilement en finale. Sans rien enlever à la belle performance de leurs bourreaux David Miotto/Jean Yves Levrat, les champions du Lyonnais 2015 Serge Reisinger/Simon Desliens sont eux éliminés suite à une contre-performance.

Dans le bas du tableau, Pierre Etienne Morillon/Johan Bergeron évitent le match piège en quarts contre Lionel Vinciguerra/Sébastien Corbelli et font respecter leur rang en demi contre les derniers qualifiés encore en course Bertrand Contzler/Olivier Carlier.

La finale fut spectaculaire et disputée, atteignant même parfois un niveau de jeu rarement vu à Padel Central Lyon. Soutenus par une assistance restée nombreuse, le premier set est brillamment remporté par Morillon/Bergeron (6-4). Dans le second, Boulade/Gauthier haussent le ton et égalisent (6-1). Le super tie-break, sorte de pile ou face, une des fantaisies des formats de jeux imposés par la FFT, sera à couper le souffle. Chaque paire sauvera des balles de matchs avant que la pièce ne retombe du côté du sud pour offrir une première victoire en tournoi à Boulade/Gauthier. Pour Morillon/Bergeron après une nécessaire période d’adaptation, cette finale lève quelques doutes qu’avait suscité leur changement de côté de jeu.

Avec une victoire et une défaite en finale à leur actif , la qualification pour les finales du mois d’octobre semble quasiment acquise pour Boulade/Gauthier.

Pour tous les autres, la prochaine étape au club de Rillieux du 20 mai au 19 Juin sera décisive !

Jérôme Bécasset – Padel Magazine

Aidez-nous à développer le pade

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

X
X