Accueil / ACTUALITÉS / Le padel qui surmonte les handicaps
Découvrez tous les clubs de padel dans votre région !

Le padel qui surmonte les handicaps

Padel Magazine – Ruben Castilla nous permet de voir au-delà, en nous expliquant les bienfaits de ce sports pour les sportifs handicapés… Pour le découvrir sur une piste de padel, découvrez notre album photo et nos vidéos sur notre page facebook. 

Padel Magazine :Bonjour Ruben, tu es un joueur célèbre de padel avec un handicap, peux-tu nous raconter ton histoire autour du padel…

Ruben Castilla : D’abord je m’appelle Ruben Castilla, je suis un joueur de padel professionnel en handisport depuis maintenant 5 ans. Je suis un joueur qui joue notamment à gauche. Je connais bien les sports de raquettes comme le tennis et ça aide pas mal. Aujourd’hui avec mon coéquipier Oscar Ageo, nous sommes les numéros uns mondiaux. Ça montre bien que même avec des handicaps, mêmes avec des problèmes de jambes, on peut pratiquer ce sport, s’amuser et devenir performant.

Padel Magazine : Tu m’as expliqué que le padel était  un sport qui t’avait aidé personnellement, pourquoi ?

Ruben Castilla : Enormément, le padel ne t’aide pas seulement physiquement, pour te réparer, mais il t’aide également dans la vie de tous les jours, il t’aide également sur le plan social. Grâce aussi  à mon niveau, j’ai une vie internationale. J’ai la possibilité de jouer avec des gens sans barrière d’handicap. Pour moi, Le padel me permet d’être beaucoup plus opérationnel. Avec le padel, j’ai tout ce qu’il faut.

Padel Magazine :Pourtant tu ne jouais pas beaucoup au padel avant ton accident ?

Ruben Castilla : Je pratiquais avant mon accident le padel et en réalité pas si mal que ça et j’étais certainement meilleurs. Cependant avec mes capacités actuelles, nous sommes arrivés à être les numéros uns d’Espagne.

Padel Magazine :Donc on peut s’amuser et bien jouer au padel assez rapidement ?

Ruben Castilla : Oui bien sûr c’est possible. Mais il faudra s’entraîner pour acquérir un niveau qui te permet de bien jouer. Mais oui c’est un sport facile, accessible.  Mais c’est un sport qu’on doit tester, car il y a un telle communication dans ce sport, que ça aide à continuer et à s’améliorer dans ce sport.

Padel Magazine :Tout à l’heure, tu m’as dit qu’il y avait un coté très social dans le padel, peux tu t’expliquer ?

Ruben Castilla : Socialement le padel peut apporter beaucoup de choses aux gens, les aider à se faire ou se refaire. Le padel est un jeu. On jouer avec et contre des gens. C’est très intéressant. Avec 4 personnes, c’est évidemment beaucoup plus intéressant que de jouer seul. Le fait d’être 2, de jouer avec quelqu’un dans un espace restreint apporte beaucoup de choses positives. On peut jouer également avec sa famille, sa femme, ses enfants, ses amis… C’est très important et fait la différence avec d’autres sports plus diffile d’accès. On ne sent pas mauvais, bien au contraire. C’est une activité qu’on fait en groupe. C’est très gratifiant.

Padel Magazine :Tu joues avec ta famille au padel comme si le handicap n’existait plus…

Ruben Castilla : On est deux à jouer contre deux autres personnes. Ça fait 4, et ça permet donc de rencontrer beaucoup de personnes, de pratiquer avec sa famille. L’handicap disparaît. Et pour rappel, nous avons droit dans le jeu à deux rebonds ce qui améliore encore la fluidité dans le jeu. Il y a mille raison de se lancer dans le padel pour les non handicapés ou les handicapés.

Franck Binisti – Padel Magazine

Aidez-nous à développer le pade

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

X