Accueil / Marques & Tests / Babolat / Le padel, « le jeu d’échecs de la raquette »
Découvrez tous les clubs de padel dans votre région !

Le padel, « le jeu d’échecs de la raquette »

Babolat, prépare sa saison padel 2017 « avec sérénité et détermination ». Après avoir été partenaire de l’équipe de France de padel lors des championnats du monde de padel par équipe à Cascais, la marque Babolat a bien l’intention de poursuivre ses efforts pour accompagner le padel à se développer en France.

Frédéric Bertucat, le Directeur Babolat Padel et Jessica Ginier, 4e aux championnats de France de padel et joueuse de l’équipe de France nous en apprennent plus sur leurs parcours et le matériel Babolat.

Avant de parler de l’avenir, peut-on faire un bilan sur l’année 2016 ?

jessica-ginier-padel-babolatFrédéric Bertucat – Une année en France très intéressante sur la partie padel. On voit bien que le padel est en train de prendre une autre dimension. Le niveau lors des derniers Championnats du Monde à Lisbonne était vraiment plus élevé. Tous les mois, on observe de nouveaux clubs de padel se développer. Ce phénomène est important en France. Mais je suis heureux de voir que petit à petit, le phénomène Padel devient MONDIAL !!! L’Italie, la France et la Suède sont certainement les pays où le padel se développe le plus en Europe.  Du côté de Babolat, pour être une marque internationale leader sur les sports de raquette, nous le suivons de très près et nous nous organisons pour accompagner ce développement chez les joueurs, moniteurs, clubs, fédérations, etc…

Jessica Ginier – Pour moi, il s’agit également d’une année de « boom padel ». Finalement, je ne joue au padel que depuis près d’un an. Et je vois bien que d’autres comme moi se lancent dans le padel depuis peu. Ça devient une vraie tendance, une vraie mode. Rien qu’à Lyon, les clubs de padel se développent à vitesse grand V. En 2 ans, nous sommes passés d’à peine un petit club de 1 terrain à 6 clubs de padel. C’est dire. Et cette tendance à Lyon semble ne pas vouloir freiner.

Que s’est-il passé pour te lancer à ce point au padel ?

JG – Mon association avec ma partenaire Alix Collombon a été une véritable chance et un déclic pour moi. Elle m’a mise le pied à l’étrier. Depuis je ne la quitte plus et nous essayons de nous investir de plus en plus dans ce sport. Le fait d’avoir réussi à atteindre la 4e place aux championnats de France de padel 2016 le mois dernier est comme un tremplin pour nous. Ça nous pousse à avoir de l’ambition pour l’année prochaine. Surtout quand on sait que nous sommes très jeunes dans ce milieu finalement.

FB – Bien que le marché soit en train de se développer rapidement aux quatre coins de la France, il reste toutefois encore jeune. La France est aussi un des pays où le nombre de pratiquants de sports de raquette est l’un des plus importants au monde.  Le potentiel est énorme jusqu’à devenir la première puissance Padel en nombre de pratiquants…  Jessica, Ancienne nº27 française (441 WTA), en est un  parfait exemple que le Tennis et le Padel peuvent vivre très bien ensemble. Durant ces championnats du Monde, nos filles comme nos garçons ont montré que le niveau de jeu en France est en progression. Mais il reste du chemin à parcourir. Eli Amatriain (Championne du monde par équipe 2016, nº5 mondiale et âgée de 32 ans) me déclarait que nos filles lui rappelaient le niveau des espagnoles il y a 10-15 ans, c´est-à-dire des joueuses ou anciennes joueuses de tennis de très bon niveau à fond dans le Padel.  Jessica est donc une pionnière. Rendez-vous dans 10 ans.

Est-il possible d’encore mieux faire l’année prochaine ?

JG : Faire mieux que cette année, c’est possible, mais la barre est très haute quand même. Nous avons réalisé en un an les championnats de France et les championnats du monde de padel par équipe. C’est assez incroyable même. Et ce alors que je me mettais juste à jouer au padel, il y a à peine un an. C’est beau je crois. Par contre évidemment, déception lors du mondial puisque nous n’arrivons que 9e sur 12 équipes… Après, j’ai la chance d’avoir une marque qui croit en mois depuis le début de mon aventure. Donc tout est au vert pour essayer de mieux faire.

equipe-de-france-de-padel-dames-2016

FB – Jessica a réalisé un parcours formidable en très peu de temps et nous la félicitons. Certainement que son niveau de tennis l’a bien aidé à se lancer dans le padel. Pour passer à l´étape supérieure et pouvoir rivaliser avec le gratin Mondial, les français doivent aller chercher des experts du Padel chez nos voisins espagnols ou aller en Espagne faire des stages.

D´ailleurs, en décembre je vais accueillir lors du Master World Padel Tour quelques français au club où sont installés nos bureaux BABOLAT Padel : le SANSET PADEL à Madrid (30 terrains et centre d´entrainement de nombreux joueurs du Top 10 mondial). J´invite mes compatriotes à venir faire des stages… C´est un « service » que nous commençons à mettre en place pour nos joueurs/clubs BABOLAT.

Contre le Mexique, lors du mondial, nos françaises ont fait les frais de la patience mexicaine.  Le Padel c´est un peu de tennis, de squash mais avec une stratégie de jeu beaucoup plus proche de celle du badminton. Le padel est le jeu d’échecs de la raquette.

Maintenant, je n´ai aucune crainte à avoir quant au futur du niveau de jeu des français dans les années à venir.

JG – On ne va pas se mentir, la France a encore du retard par rapport à d’autres nations. Son niveau national n’est pas si élevé que nous l’espérions. Mais on va tout faire pour nous améliorer.

Sur le plan de la raquette, est-ce compliqué de passer du tennis au padel et vice-versa ?

JG – Il y a un temps d’adaptation, surtout les premières fois lorsqu’on se lance dans le padel. La raquette de padel est plus courte que celle du tennis. Du coup, il peut y avoir un certain nombre de bois au départ. Je crois que c’est commun à tous les joueurs de tennis qui se mettent à jouer au padel. Après, le temps d’adaptation semble relativement court.

J’ai néanmoins eu la chance de jouer assez rapidement avec la Babolat Sensation Tour. C’est une raquette qui pourrait plaire à beaucoup de joueurs de

morgan-mannarino-babolat-padel-viper-tour

tennis car les sensations sont proches.  Venant du tennis, j’ai un profil plutôt puissant. Avec la raquette Babolat, j’ai trouvé qu’elle avait un bon équilibre entre le contrôle et la puissance.

FB – Du côté de Babolat, nous avons pris en compte le fait que nous avons aussi des joueurs de Tennis pratiquant le Padel. C´est pour cela que nous développons des produits performants pouvant répondre aux exigences et sensations d´un joueur de Tennis. La Sensation Tour est une raquette de compétition plutôt équilibrée et qui du coup se rapproche des sensations d´une raquette de tennis telle que la Pure Drive. Une raquette Performante avec un excellent compromis Puissance/ Précision.  D´autres joueurs plus offensifs préfèreront, comme Morgan Mannarino, la VIPER Tour qui avec sa tête diamant, sa construction au niveau du cadre et sa mousse extra-soft, lui apporteront un maximum de Puissance.

Que prévoit Babolat pour l’année prochaine ?

jet-padel-babolatFB – Nous continuerons sur notre lancée, en Juillet dernier nous avons lancé la chaussure JET PADEL qui est aujourd´hui aux pieds de nombreux joueurs professionnels et a été reconnu par la presse spécialisée en Espagne comme la surprise de l´année et l´une des meilleures chaussures. Nous collaborerons toujours avec le World Padel Tour et des joueurs Top10 tel que Miguel Lamperti.

Sur la partie raquettes, les équipes de développement ont travaillé surtout sur la Performance des raquettes en améliorant certaines spécificités comme la Puissance, la Précision et la Tolérance. Après, on continue aussi à travailler sur de nouveaux projets qui verront le jour courant 2017.  Wait and See ;). 

Bien jouer au tennis permet-il de bien jouer au padel ?

JG – En tout cas ça aide. J’ai été numéro 60 française l’année dernière et ancienne 27e joueuse française. Ce bagage tennistique m’a aidé à faire partie du top 20 français de padel en moins d’un an. Ma partenaire, Alix Collombon, ancienne top 35 au tennis en France, m’a mise sur les rails du padel. Depuis je joue plus au padel qu’au tennis ! Nous étions avec Alix championnes de France seconde série en double. Le fait de jouer en double au tennis nous aide beaucoup au padel (depuis 10 ans). Les doubles au tennis nous aident au padel sur la partie mentale, le petit jeu, les volées réflexes. Regardez les championnes de France, elles étaient seconde série.

Propos recueillis par Franck Binisti

Aidez-nous à développer le pade

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

X
X