Accueil / ACTUALITÉS / La Fabrice Pastor Cup bientôt en Europe ?
Découvrez tous les clubs de padel dans votre région !

La Fabrice Pastor Cup bientôt en Europe ?

Fabrice Pastor, propriétaire du Monte Carlo Padel Master revient sur les relations qu’il entretient avec le World Padel Tour et le fort développement du Fabrice Pastor Cup.

Initialement, il était prévu 3 ans de Monte Carlo Padel Master. Mais pas de trace dans le calendrier du WPT…

Cette année il n´y a pas de Monte-Carlo Padel Master, ce qui ne veut pas dire que le Monte-Carlo Padel Master soit fini pour toujours. Pour l´instant, nous avons décidé de nous concentrer sur d´autres projets en ligne avec nos objectifs de promotion du padel dans le monde. Par exemple, nous essayons d’aider les jeunes joueurs professionnels. Le Monte-Carlo International Sports a une politique générale ambitieuse.

Le Monte Carlo International Sports a signé les 3 meilleurs joueurs mondiaux. Le fait de ne pas faire le Master, est-ce que cela remet en question la politique de communication du groupe ?

Monte-Carlo International Sports est une entreprise très jeune, elle est née en 2015, et a donc besoin de promotion aussi. Le fait de ne pas organiser le Monte-Carlo Padel Master, n´empêche pas que nous cherchons à être reconnus et à être actifs dans le monde du padel. C’est pourquoi nous sponsorisons des joueurs avec lesquelles nous avons une philosophie commune et des projets à développer dans un futur.

La Fabrice Pastor Cup est sur le point de proposer des points WPT lors de ses étapes…

Nous travaillons sur cette idée avec le World Padel Tour mais ce n´est pas encore acté. Nous avons tout pour proposer et offrir une belle collaboration avec le World Padel Tour. La Fabrice Pastor Cup pourrait apporter beaucoup à cette compétition notamment en Amérique latine justement. Nous pensons que ce serait une très bonne chose pour les joueurs d’obtenir des points du World Padel Tour lors de nos étapes. Et ce serait parfaitement mérité pour eux, souvent trop loin des étapes classiques du World Padel Tour.

A-t-on déjà vu le WPT doter de points un tournoi ou circuit qui n’est pas réellement le sien?

Il s’agit probablement d’une première. Je ne me souviens pas d’avoir vu ça quelque part. Mais tout le monde serait gagnant avec cette collaboration et en premier lieu les joueurs.

Allons-nous voir la Fabrice Pastor Cup débarquer en Europe ?

Effectivement notre idée est de continuer à développer la Fabrice Pastor Cup en Amérique du Sud mais aussi en Europe dans des pays où le padel est développé mais où le padel professionnel n´existe pas encore.

Un bon exemple est la Suède, où il y a un bon niveau de jeu mais pas de développement professionnel. En tout cas, s´il y a a une Fabrice Pastor Cup en France, ce sera au Tennis Padel Soleil à Beausoleil. Le club offre une structure de très grand standing et a déjà l’expérience des grandes compétitions internationales.

Allons-nous revoir le Monte Carlo Padel Master l’année prochaine ?

On verra bien. Comme je vous disais auparavant, le fait de ne pas l´organiser en 2017 ne veut pas dire que la compétition disparaît définitivement. Nous devons nous concentrer sur nos lignes stratégiques, mais vous le savez bien, Monaco est mon pays et si c’est possible de refaire les choses dans des conditions optimales, nous le ferons.

On vous verra sur le circuit français prochainement ?

Le Tennis Padel Soleil est de plus en plus actif, nous avons une équipe de professeurs qui travaillent très bien et qui sont en train de développer un réseau de joueurs dans la région, de faire des contacts, d’organiser des tournois… Ça ne se fait pas du jour au lendemain mais c´est effectivement notre chemin. Le club a une licence pour organiser des tournois. De même, je compte jouer des tournois en France cette année. D’ailleurs, c’est déjà fait puisque nous avons remporté dernièrement avec Andoni Bardasco, l’Open de Tennis Padel Soleil.

8/ Une envie de développement vers les USA ?

Je n´ai pas en tête de développer le padel aux États-Unis pour l´instant. Pour moi le plus important est de cimenter le sport en Europe d´abord. Ensuite tout est ouvert.

Propos recueillis par Franck Binisti

Aidez-nous à développer le pade

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

X
X