Accueil / ACTUALITÉS / Jérôme Ferrandez : « De l’ombre à la lumière »
Découvrez tous les clubs de padel dans votre région !

Jérôme Ferrandez : « De l’ombre à la lumière »

Jérôme Ferrandez est l’un des tops joueurs français de padel , toujours en course pour faire partie de la dernière place qualificative pour les championnats du monde de padel avec son partenaire Jérémy Ritz. Focus sur un « guerrier » très apprécié du circuit…

  • Tu es presque déjà un ancien, non ?

Hm… Oui et non, même si ça fait déjà 4 ans, que je joue au padel.

Je découvre le padel en Espagne. De retour à Aix-en-Provence, je me lance dans le padel au Set Club (ndlr. Club malheureusement fermé aujourd’hui, mais qui fut l’un des viviers du padel français avant de fermer).

Je me suis régalé là-bas. Assez rapidement j’ai souhaité faire de la compétition. Le fait d’avoir joué au tennis (ndlr. ex -15) m’a rendu service… Même si les volées n’ont jamais été mon fort… Mais je m’arrache, c’est le principal !

  • Le padel évolue très vite depuis tes débuts.
De l’ombre à la lumière. En 4 ans, le padel a explosé en France. Il s’agit même d’un phénomène mondial.  Quand on se déplace, les gens comment à connaître ce sport.  Les françaises partent en Espagne, d’autres rentrent d’Espagne. Et forcément dans les bagages, il y a de plus en plus de padel.
  • La Team France, dans ta pointe de mire ?

Oui ! Et j’espère que ça passera ! La concurrence est de plus en plus rude mais autant vous dire que je me bagarre tous les jours en m’entrainant chaque année pour essayer de rivaliser avec les meilleurs français. C’est dur mais c’est ce que j’aime… les challenges.

  • Quel est ton programme ?

Je m’entraine en général le midi et le soir je me fais une séance de physique.

Parfois, je fais un double entrainement lorsqu’il y a une bonne partie à faire.

Les week-end, direction les tournois de padel ou entrainement avec mon partenaire Jérémy à Nice chez Queco à Sophia.

  • Positions préférées ? Et celles que tu n’aimes pas ?
J’aime faire une « blanquette » (Coup particulièrement apprécié de Bastien Blanqué, n°1 français), cad, contre-smasher par la porte et mettre une » latte » en volée de coup droit lifter. 🙂

Ce que j’aime le moins : Recevoir les lattes 😉

  • Exclu Padel Mag, tu changes bien de partenaire ?
Hm, non pas du tout !!! Jajaja.  Je jouerai avec le grand Jérémy Ritz !
  • Ton coup de gueule

Carton rouge aux organisateurs de tournois qui donnent moins aux vainqueurs et finalistes pour soit-disant en donner plus aux quarts-de-finalistes… Alors que ce n’est toujours pas fait.

Tous les gains ne sont donc pas redistribués systématiquement.

Respectons les joueurs qui dépensent une fortune pour être présent dans les tournois.

  • Une histoire drôle ?

Ce que personne sait :  les futurs champions de France vont être Jérémy Titz et moi ahaha…

Quelle est la cote?! 😉

Aidez-nous à développer le pade

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

X
X