Accueil / ACTUALITÉS / Aucun français aux championnats du monde de padel mineurs. Grave ?
Découvrez tous les clubs de padel dans votre région !

Aucun français aux championnats du monde de padel mineurs. Grave ?

A Malaga, Les Championnats du Monde de Padel mineurs (Moins de 18 ans) 2017 se feront sans délégation française. Est-ce si grave ?

C’est évidemment dommage. On aurait bien voulu voir des français à ces championnats du monde de padel pour les mineurs à Malaga. Mais on verra qu’il s’agit d’une suite logique des choses même si ça pourrait changer prochainement.

Dommage mais compréhensible

Il semble qu’il faille relativiser cette polémique, mais aussi prendre en considération l’état de développement du padel en France.

La Fédération Française de Tennis est critiquée par certains clubs de padel qui l’estime « trop laxiste« .

L’organisation générale du padel en France ne se fait pas suffisamment rapidement. Certes, mais « Rome ne s’est pas fait en 1 jour » pour reprendre l’expression de Thomas Maurand, l’un des piliers du Padel Club de Lyon (Padel Central) qui rajoute qu’il « faut laisser un peu de temps au temps« .

L’un des gros problèmes que nous avons en France, c’est qu’il n’existe pas de compétitions ouvertes aux jeunes. Pire que ça : Les jeunes ne sont pas admis aux championnats de France de padel pour l’instant. « On va y venir » positive Jean-Marc Dalain, le gérant du Padel Club de Marseille – TCM.

Le fait que nous n’ayons donc aucun représentant à ces championnats du monde de padel pour les mineurs et donc une suite logique de l’état général du padel français.

Jonathan Le Gall, l’un des ambassadeurs de la marque One Padel explique qu’il est « compliqué de constituer une équipe nationale dans un sport pas encore suffisamment développé en France. Si c’est pour se faire étriller sur place par d’autres nations, ça ne sert pas à grand chose« .

Car oui, avec seulement un peu plus de 2000 licenciés padel en France, on ne peut pas encore ambitionner d’être partout.

Par ailleurs en y regardant de plus près dans ces championnats mineurs, on remarque qu’il n’y a quasiment que des équipes espagnoles (et plus globalement hispanophones). Ensuite, ces championnats se jouent à Malaga. Il faut donc surtout saluer les quelques pays qui envoient une délégation.

D’autres questions peuvent se poser : la Fédération Internationale de padel a t-elle tout mis en oeuvre pour internationaliser cette compétition ? N’aurait-elle pas dû faire ça dans un autre pays que l’Espagne ? Et permettre peut-être d’autres équipes qu’espagnoles ?

Bien entendu, il ne s’agit que de simples questions car organiser une compétition est toujours fastidieux.

Mais partant de ce constat, peut-on encore penser qu’il est « inadmissible que le France ne soit pas présente à ces championnats du monde Mineurs » ?

« Des nations plus petites y participent »

« Nous voyons de nombreuses autres nations dont l’activité padel n’est pas aussi développée qu’en France et qui pourtant ont des joueurs à cette compétition, est-ce normal ? » s’interroge Kristina Clément, la représentante NOX France.

En effet, des nations sans moyens et dont les infrastructures sont moins importantes qu’en France feront quand même partie de la fête à Malaga comme La Suède, la Belgique ou encore la Grande Bretagne.

Les nations représentées :

  • Espagne
  • Argentine
  • Grande-Bretagne
  • USA
  • Italie
  • Belgique
  • Brésil
  • Chili
  • Mexique
  • Paraguay
  • Portugal
  • Uruguay
  • Suède

Retrouvez également le très intéressant petit « coup de gueule » du fondateur de SETTEO, Pierre-Emmanuel Czaja :

https://www.setteo.com/usuario/pierre/blog/ou-seront-nos-jeunes-francais-aux-championnats-du-monde-de-padel-a-malaga

Espérons que pour les prochaines éditions, la France en fera partie. Même si encore une fois, il n’y a pas forcément polémique quand on essaie de prendre en compte tous les éléments du puzzle.

LE gros événement de cette fin d’année reste les Championnats  d’Europe de padel qui auront lieu à Lisbonne du 14 au 19 novembre et la France sera bien présente !

Franck Binisti – Padel Magazine

Aidez-nous à développer le pade

2 plusieurs commentaires

  1. Franck pour une fois je ne suis pas d’accord avec toi.
    Encore moins avec Thomas Maurand quand il dit qu’il faut laisser du temps au temps, ça c’est un mal très français duquel découle notre médiocrité dans de nombreux domaines…Les autres avancent, nous on réfléchis, on créé des commissions, on fait des réunions…
    L’interdiction faite aux jeunes de participer aux championnats de France est stupide et injustifiée, si comme le dit M.Dalain  » on va y venir  » c’est une bonne chose, mieux vaut tard que jamais.
    Concernant Malaga une délégation française aurait été une bonne publicité pour le padel et pour donner envie à des jeunes de découvrir ce sport. La France n’est pas présente alors que la Belgique, l’Italie ou la GB ( ! ) y sont…Ne soyons pas naïfs il y a probablement aussi un problème de budget derrière cette non-participation… Enfin je ne vois pas ça comme une polémique mais plutôt comme un débat d’idée, c’est d’ailleurs en confrontant nos points de vue de manière constructive qu’on fera avancer les choses – enfin si on nous écoute, parce que ça ce n’est pas gagné…-.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

X
X